Comment la médecine traditionnelle chinoise m’a aidé à vaincre la douleur

Comment la médecine traditionnelle chinoise m’a aidé à vaincre la douleur

Depuis longtemps, je luttais contre la douleur. J’avais essayé tous les moyens possibles pour trouver un soulagement – médicaments, thérapie, kiné, etc. Mais rien ne semblait fonctionner. Je commençais à penser que je ne trouverais jamais de soulagement lorsque j’ai découvert la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

Et notamment, l’acupuncture.

épaule cassée encoche
©sitedelepaule.com

Introduction à la Médecine Traditionnelle Chinoise

Qu’est-ce que c’est, la MTC ?

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est une approche globale du bien-être fondée sur les principes de l’énergie vitale et de l’harmonie.

Les thérapeutes MTC utilisent des techniques telles que l’acupuncture, la moxibustion, le massage et les herbes pour traiter les symptômes et prévenir les maladies.

La MTC est une partie intégrante de la culture chinoise depuis plus de 2 000 ans, et elle a été également adoptée dans d’autres cultures du monde entier.

Les études scientifiques ont montré que la MTC peut être efficace pour traiter certaines conditions de santé, y compris la douleur chronique, l’anxiété et les troubles du sommeil.

De plus, la MTC est généralement considérée comme sûre et peu toxique, bien qu’il existe certains risques potentiels associés à certaines techniques.

Dans l’article d’aujourd’hui, je voudrais surtout vous parler d’acupuncture et de douleur. Je reviendrais sur les herbes (la pharmacopée) dans un second article.

Comment ça fonctionne, l’acupuncture ?
acupuncture aiguilles dans la main

L’acupuncture est donc une pratique médicale traditionnelle appartenant à la MTC, qui consiste à insérer des aiguilles dans la peau à des points précis du corps.

On pense que cela stimule les nerfs et les muscles, ce qui soulage la douleur et peut également aider à réguler le flux d’énergie dans le corps.

L’acupuncture est utilisée pour traiter diverses conditions, y compris la migraine, le mal de dos et les nausées.

Bien qu’il soit souvent associé à la médecine chinoise, l’acupuncture est pratiquée dans de nombreux pays du monde entier.

En raison de son efficacité dans le soulagement de la douleur, l’acupuncture est de plus en plus utilisée par les médecins occidentaux.

Pourquoi j’ai choisi d’essayer l’acupuncture ?

Suite à un accident, je me suis luxé l’épaule, et j’ai « impacté ma tête humérale », comme le disent les toubibs.

Je me suis retrouvé avec une double encoche de Mac Laughlin (grossomodo : il me manque des bouts d’os), des luxations fréquentes, et surtout une énorme douleur à chaque fois. Sans compter sur la douleur de fond, persistante.

À l’époque, j’ai essayé de nombreux traitements, les plus efficaces étant à base d’opiacés. Mais cela influait grandement sur mon moral et me pourrissait la vie petit à petit.

Je n’en pouvais plus.

Alors que je me préparais à faire une greffe osseuse grâce à un professeur expert dans ce genre de soucis (et il y en a peu en France!), mon médecin généraliste m’a proposé d’essayer l’acupuncture, en mode « essaye, on sait jamais ».

Mes résultats avec l’acupuncture contre la douleur

Lorsque j’ai commencé à explorer l’acupuncture comme traitement de mes douleurs chroniques, j’étais sceptique.

Cela faisait cinq ans que je vivais avec la douleur et j’avais tout essayé, des médicaments à la physiothérapie, sans grand résultat.

Cependant, après seulement quelques séances d’acupuncture, j’ai remarqué une amélioration spectaculaire de mes symptômes.

Non seulement la douleur était plus facile à gérer, mais j’avais aussi plus d’énergie et je me sentais mieux dans l’ensemble.

L’acupuncture fait partie intégrante de mon plan de gestion de la douleur depuis maintenant 12 ans et m’a permis d’éviter l’utilisation d’analgésiques puissants.

Voir aussi mon guide complet sur l’acupression : l’acupuncture sans aiguilles, à la maison, et comme les chinois !

Elle m’a également permis de reprendre une activité physique régulière, ce qui a été essentiel pour maintenir ma force musculaire et prévenir d’autres dommages articulaires, en bloquant mon épaule (car si le symptôme de la douleur est traité, il me manque toujours des bouts d’os).

Les médecins occidentaux m’ont dit que je souffrirai surement en étant un peu plus vieux, avec des douleurs comme de l’arthrose, mais que ça aurait probablement aussi été le cas si j’avais fait l’opération.

Et par ailleurs, pour les douleurs comme l’arthrose, la médecine chinoise, peut aussi bien aider, encore une fois avec l’acupuncuture à laquelle on pourra ajouter des cataplasme.

Les avantages de la MTC

Honnêtement, mon objectif ici c’est pas de vous vendre le truc et de vous dire que la MTC c’est le truc qui va changer le monde.

Mais plutôt de vous montrer un exemple concret d’utilisation dans lesquels la MTC est clairement efficace.

Pour les traitements de la douleur, c’est réellement efficace. En utilisant certains points, ils arrivent même à faire des opérations sans avoir besoin d’anesthésie.

Et ce qui est génial, c’est aussi que ça marche même sur les animaux.

La prochaine fois, je vous parlerai de tout ce qui est bronches et poumons, avec la pharmacopée (la médecine des plantes), pour quoi j’ai pu observer de très bons résultats.

Mais en attendant, n’hésitez pas à me poser des questions sur ce que vous avez toujours voulu savoir concernant la MTC. Ça peut être sur les points d’acupuncture, comment se déroule une séance, ou même d’autres choses si ça peut vous aider avec vos douleurs et maladies

Votre dévoué rat de laboratoire,

Cédric


3 réponses à “Comment la médecine traditionnelle chinoise m’a aidé à vaincre la douleur”

  1. Cédric il me semble que tu oublies le Chi Qong qui fait partie de la MTC.
    J’en profite pour témoigner de son efficacité =
    j’ai eu des douleur à ne plus pouvoir marcher aux genoux : l’un cause arthrose, l’autre ménisque en puzzle
    Après plusieurs mois de pratique journalière j’ai évité l’intervention chirurgicale mais je n’ai plus mal à mes genoux et j’ai gagné de la souplesse.
    A Paris il y a Ke Wen Institue qui pratique le chi qong médical entre autre originaire du Wudang
    Amicalement

    • Oui, je vais parler du Qi Gong dans un autre article, et notamment de mon expérience au temple Fawang en Chine. Ça me fait énormément de bien aussi, surtout quand j’enchaine les longues journées de travail (pour le cou et le dos !), et pour la souplesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.