Relations Sino Africaines

 
 
 

Nous célèbrons aujourd’hui le 10e anniversaire du Forum de coopération sino-africaine, j’en profite donc pour dire que la Chine (en plus de plomber les USA, de racheter la Grèce et tout le tintouin) investit beaucoup en Afrique et spécialement dans les pays en voie de développement.

Infrastructures, annulations de dettes, agriculture, commerçants, pourquoi la Chine va t’elle aider l’Afrique? C’est la question que je me pose.

Chine_AfriqueCertains disent que la Chine était il y à encore peu un PVD (Pays en Voie de Développement), et qu’elle a sû s’en sortir, et que par élan de solidarité, elle voudrait aider tous les autres pays dans son cas à sortir de la misère. Je ne pense pas que cette vision utopique soit la solution. Les chinois sont d’excellents stratèges et pour ce qui est de l’économie mondiale, on sait ce que ça donne… (Deuxième puissance économique mondiale depuis cet été)

Stratèges… Moui, ça doit être ça, une « stratégie » des chinois. Pas de générosité, si peu d’amitié, mais du buisiness et une histoire de sous. Cependant, il faudrait pouvoir défendre cette thèse, j’ai donc fait quelques recherches.

J’ai remarqué que depuis les années 90, les chinois avaient investi massivement en Afrique. Le fait d’aider maintenant les pays africains permettrait donc de faire, indirectement, fructifier ces investissements…

Au niveau du commerce bilatéral, là aussi, il profite à la Chine avec des sommes qui se sont multipliées par 10 en 10 ans et se comptent désormais en centaines de milliards de dollars (108 milliards en 2008) !

Ensuite, au niveau politique, et spécialement auprès de l’ONU, se mettre les dirigeants africains dans la poche -dont les pays avaient d’ailleurs été colonisés par les occidentaux tout comme en Chine, argument chinois-permet de se faire entendre d’une façon beaucoup plus forte…

Ils sont malins ces chinois… Cependant, leur petite manoeuvre commence à se faire sentir dans les pays africains dans lesquels ils sont présents, et les critiques naissent. Advienne que pourra.

 
 
 

Comments are closed.